Décidément, la nouvelle génération du violoncelle français ne cesse de surprendre et d’éblouir. A une liste déjà longue de magnifiques instrumentistes, il convient d’ajouter – et ce dans les toutes premières places – le nom d’Aurélien Pascal. Je m’étais fais l’écho l’an dernier de sa belle prestation dans le cadre du concert des Révélations Classiques Adami au Festival de Prades. Quatre mois plus tard, à Berlin, l’artiste remportait le Grand Prix du prestigieux Concours Emanuel Feuermann -mais aussi le Prix du Public et le Prix Ernst Toch. Toujours à l’affut de lauréats de concours à la personnalité affirmée, Jacques Hubert, président des Estivales de Musique en Médoc, n’a pas manqué d’inviter Aurélien Pascal et lui a même confié le concert inaugural de la 12ème édition du festival, dans le chai du Château Lafite-Rothschild. Un rendez-vous en famille puisque le violoncelliste avait pour partenaire son père Denis : le gage d’une complicité qui s’est vérifiée tout au long de la soirée.

La suite de l’article ici.

Please enter the Page ID of the Facebook feed you'd like to display. You can do this in either the Custom Facebook Feed plugin settings or in the shortcode itself. For example, [custom-facebook-feed id=YOUR_PAGE_ID_HERE].