Le piano n’a pas rimé qu’avec Chopin à la Folle Journée et ses contemporains occupaient une belle place aussi. Certains célèbres, tel Liszt, dont Denis Pascal, après une poétique et narrative Ballade n° 4 du Polonais, propose quelques Rhapsodies hongroises. Dans un répertoire où il aisé d’en faire des tonnes, l’interprète allie la tenue et la virilité du ton à une palette sonore très riche et sait attirer l’attention sur des détails généralement négligés. Superbe!

Alain COCHARD – ConcertClassic, 10 janvier 2010

Please enter the Page ID of the Facebook feed you'd like to display. You can do this in either the Custom Facebook Feed plugin settings or in the shortcode itself. For example, [custom-facebook-feed id=YOUR_PAGE_ID_HERE].