Dans sa pénultième sonate, Beethoven plane sur des sommets absolus, réussissant le tour de force de concilier liberté poétique et rigueur d’une écriture au contrepoint fabuleux. Denis Pascal rend justice à cette architecture prodigieuse animée d’une vie frémissante. Le pianiste français magnifie aussi l’avant-dernière sonate de Schubert qui, par des moyens radicalement différents, retrouve une profondeur métaphysique similaire. Philippe Maillard Productions

Programme :

BEETHOVEN : Sonate n° 26 op. 81 « Les Adieux », Sonate n° 31 op. 110
SCHUBERT : Sonate n° 20 D 959

Réservationwww.sallegaveau.com

Please enter the Page ID of the Facebook feed you'd like to display. You can do this in either the Custom Facebook Feed plugin settings or in the shortcode itself. For example, [custom-facebook-feed id=YOUR_PAGE_ID_HERE].