Récital Denis Pascal – Salle Gaveau, 7 février 2011

Le pianiste (et pédagogue) français revient sur scène aux Rhapsodies hongroises de Liszt.
L’un des secrets les mieux gardés de la scène pianistique française… La discographie de Denis Pascal, marquée par ses enregistrements d’oeuvres de Jean Wiener, des Concertos de Chopin sur piano Pleyel 1900 avec l’orchestre Les Siècles, et bien sûr des Rhapsodies hongroises de Franz Liszt dont il a signé une version de référence largement saluée par la presse musicale, parle pour ce magnifique musicien en quête du sens profond des oeuvres. Cet ancien élève de Pierre Sancan, Jacques Rouvier, Leon Fleisher et György Sebök, a aussi été le complice du grand violoncelliste Janos Starker… A Gaveau, il reprend aujourd’hui “ses” Rhapsodies hongroises de Liszt, oeuvres foisonnantes, folkloriques et virtuoses dont il livre une vision mesurée et hautement musicale, où la rêverie côtoie la folie, une vision que n’aurait pas démentie Alfred Brendel qui mettait en garde contre “les maniaques du piano qui les considèrent comme de la musique de cirque” !

Jean LUKAS – La Terrasse n°185 Février 2011